Portrait de recruteur 4 : Thomas MEYNIER

Mar 26, 2020

En décembre 2019, j’ai lancé les “PORTRAITS DE RECRUTEURS”. Un projet qui me trottait dans la tête depuis un moment, que j’ai remis à plus tard, jusqu’à ce que j’ose enfin. Cela me tenait vraiment à cœur de mettre en avant des recruteurs 💛 pour démystifier un peu le métier, pour mieux les connaître mais aussi pour leur donner un autre espace de parole. Mon souhait ? Pouvoir vous partager ici, chaque mois, un nouveau portrait de celles et ceux qui façonnent le milieu du recrutement en France 👏 , sans chichis, sans blabla, sans langue de bois.

Pourquoi choisir Thomas ?

Jamais je n’aurais imaginé publier ce 4ème portrait dans une situation de confinement 😵. Ça me parait surréaliste, et heureusement, avec Thomas Meynier (que j’ai surnommé Mister Mars Recrutement !), mis à l’honneur ce mois-ci, nous en avons beaucoup plaisanté. Pourquoi Thomas ? Je le connais depuis 2018, il est arrivé chez Capgemini peu de temps avant mon départ, et nous avons surtout eu l’occasion de discuter recrutement à mon retour. C’est un recruteur qui aime son métier, qui le fait avec professionnalisme, intelligence et dévouement 🤗. C’est aussi un très bon pédagogue qui a commencé à donner des cours sur le recrutement et qui, avec beaucoup de patience et de justesse, donner des clés pour percer dans ce métier. Enfin, il est très investi sur les sujets autour de la mixité et est notre point focal pour les relations entre Capgemini DEMS et l’association Elles Bougent qui assure la promotion des métiers techniques auprès des jeunes filles 💪. J’ai eu envie de lui laisser la parole car il m’inspire au quotidien, et je suis certaine qu’il va vous plaire ! Si vous ne le connaissez pas encore, c’est le moment ! Et si vous le connaissez déjà, pourquoi ne pas le redécouvrir autour de ce portrait. Belle lecture ✌️ !

#1 – Qui es-tu ? Que fais-tu ? Présentes-toi

Bonjour ! Moi c’est Thomas, 31 ans, marié, 1 adorable fille.

Dans la vie, je suis recruteur chez Capgemini, l’une des plus grandes ESN au monde et la plus grande ESN française, cocorico ! 🐓

#2 – Comment as-tu mis un pied dans le recrutement ?

Comme disait Chuck Norris : « Je mets les pieds où je veux, et c’est souvent dans la g*****! »

Aucun texte alternatif pour cette image

Plus sérieusement, je n’ai pas le parcours habituel de gagnant, école de commerce, stages dans des grandes boîtes, etc… Je suis rentré dans le recrutement en mettant le pied… dans la porte !

Après une première partie d’études supérieures en sciences humaines à la fac, puis deux ans de galère… enfin, d’exploration de mon « projet de carrière », j’ai décidé de reprendre mes études et de me spécialiser avec un Master dans le domaine des RH.

Étant complètement étranger à ce milieu, le premier domaine à m’avoir tendu les bras a été le recrutement. J’ai donc démarré en stage en tant que chargé de recrutement en intérim, et depuis, le recrutement ne m’a plus quitté.

#3 – Quelle est ta définition du recrutement ?

Le recrutement, c’est un processus qui consiste à identifier, séduire et engager la bonne personne, au bon moment, dans la bonne entreprise et au bon poste.

Je dis toujours que ce que nous faisons tient quelque part de la magie. Quelle est la probabilité pour qu’un recruteur t’appelle et te propose le poste de tes rêves, dans une belle boîte, et au moment où tu en as besoin ?

C’est ça notre job !

#4 – Quel est ton leitmotiv ?

« Never give up », ne jamais abandonner, ne jamais baisser les bras, il y a toujours une solution.

C’est aussi le message que j’essaie de transmettre à mon équipe.

#5 – Un conseil à donner aux futurs recruteurs ?

Ne faites pas ce métier pour les mauvaises raisons. Le recrutement n’est pas une passerelle pour aller vers les « vrais » métiers RH. Le recrutement EST un vrai métier, avec des savoir-être et des savoir-faire propres.

Il faut aussi savoir que c’est un métier où vous passez 80% de votre temps, si ce n’est plus, à vous battre contre des moulins à vents.

Soyez passionnés, ou à défaut, rendez votre poste passionnant. Il y a beaucoup de manières de faire, soyez créatifs ! La fonction en a besoin !

#6 – Peux-tu nous conseiller (toujours en lien avec le recrutement) :

📖 Un livre ? : Recruteurs : 80 questions pour réussir vos entretiens, que tu m’as fait découvrir 🙂📕

 🎤 Un podcast ? Je n’écoute pas vraiment de podcast en lien avec le recrutement. Néanmoins si vous aimez le cinéma, je vous conseille les podcasts « Inspiré de faits réels » et « 2 heures de perdues » 🎬

⚙️ Un outil ? TRELLO a été une vraie révélation. Je l’utilise au quotidien dans mon process de recrutement et c’est devenu un indispensable.

Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est un outil gratuit de management de projet en mode agile. Il peut être utilisé d’une infinité de manière, chacun peut y trouver son compte, il suffit de l’essayer pour l’adopter!

 Dans un autre style, j’ai beaucoup aimé les Sourcing games de Jan Tegze. C’est une série de mini-jeux autour du sourcing qui distille des astuces et des outils sympa. Les sourcing games incitent à « penser en dehors de la boîte » et c’est ce qui fait tout leur challenge ! Si vous pensez être un boss du sourcing, les « sourcing games » sont le boss final 😈😁

Je vous conseille d’aller y faire un tour !

#7 – Y a quoi dans ta playlist de recruteur (chansons pour le sourcing) ?

J’ai des difficultés à me concentrer sur deux choses en même temps (oui, ce n’est pas un cliché !)

Alors, Plutôt que d’écouter des chansons et de transformer mon cerveau en karaoké, je privilégie une ambiance « nature », « bruits de la forêt », ou « jour de pluie derrière la fenêtre » que j’écoute sur le site calm.com.

 Avec ça, ma zenitude est assurée 👌

#8 – Une gaffe de recruteur à partager ?

Je ne compte plus le nombre de candidats que j’ai appelé… sans savoir qu’ils travaillaient déjà dans ma boîte, simplement parce que j’avais trouvé un vieux CV en ligne et que je le trouvais génial !

Heureusement aujourd’hui j’ai appris à communiquer avec les managers 😊

 Sinon, Il m’est arrivé une fois de recevoir une candidature… atypique ! Une personne m’a contacté car visiblement elle était insatisfaite du package de rémunération affiché dans une de mes annonces. Je ne sais par quel lien logique, cette personne a donc trouvé pertinent de m’envoyer une photo de ses parties intimes 🔞 en guise de candidature…

 Depuis, je fais toujours attention avant d’ouvrir les candidatures en .jpeg 😅

#9 – Un recruteur qui t’inspire ?

Les recruteurs qui m’ont le plus inspiré sont ceux avec qui j’ai partagé une expérience de bureau. Chacun a apporté ou apporte encore sa pierre au recruteur que je suis aujourd’hui.

Je pense à Amandine, ma première tutrice, celle qui m’a fait découvrir le métier, mais aussi plus récemment à Cathy, Nathalie et bien sûr toi, Bérangère !

S’il fallait citer une personne que je ne connais pas mais dont j’ai lu beaucoup d’articles, je citerais Irina Shamaeva, avec sa masterclass sourcing Boolean Strings 💪

#10 – Ce que tu aimes le + dans ton métier ?

Engager un candidat dans une démarche gagnant-gagnant. Le candidat gagne un poste qui change sa vie, et l’entreprise gagne un collaborateur motivé.

#11 – Ce que tu aimes le – ?

L’approche du recrutement de certains managers, qui considèrent parfois le recruteur comme un « pousse-bouton », parfois avec une vision simpliste ou une vraie méconnaissance de la fonction.

Le recrutement a besoin de se légitimer dans l’entreprise. Beaucoup de gens clament que le recrutement est une fonction stratégique de l’entreprise, d’autant plus aujourd’hui, mais peu savent que le métier est fait de « sang, de labeur, de larmes et de sueur » pour arriver au plus petit résultat visible.

#12 – Ton process de recrutement idéal ?

Un process de recrutement court, clair à la fois pour l’entreprise et pour le candidat, dans lequel recruteurs et managers coopèrent et apportent une vraie complémentarité 🤝

#13 – La question que tu adores poser en entretien ?

Et sinon, vous avez des passions dans la vie en dehors de votre métier ?

C’est parfois un vrai révélateur !

#14 – Celle que tu n’aimes pas ?

3 qualités, 3 défauts.

Je préfère obtenir ces informations via des questions détournées. Les candidats y répondent souvent de manière plus honnête et plus argumentée.

#15 – La « welcome box » que tu aurais aimé avoir à ton 1er jour ?

 Dans ma welcome box idéale, il y a : un cahier, un stylo, un ordinateur prêt à l’emploi, un téléphone, un mug, un organigramme, un paquet de cartes et un sourire de celui ou celle qui l’offre 😉

#16 – C’est quoi la suite pour toi Thomas ?

La suite ? continuer à apprendre et à transmettre le beau métier qu’est le recrutement.

Je me poserai des questions le jour où je cesserai d’apprendre 🤓

#17 – Le mot de la fin ?

Aucun texte alternatif pour cette image

Kamoulox !

👉 Nous arrivons à la fin de ce 3ème Portrait de Recruteurs de l’année et j’espère que vous avez passé un bon moment de lecture, surtout en ces temps si particuliers ! Un grand MERCI à Thomas d’avoir joué le jeu 👍 car ce n’est pas toujours un exercice facile 😉.

Rdv fin avril pour découvrir une nouvelle figure du recrutement 🤗 !

Cet article t'as plu ?

Dis le avec des 💛

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes 0

Pas encore de note, sois le 1er !

.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Shares