J’ai participé au 1er TruVirtuel : le #TruNormand 2020

Juin 11, 2020

Autant que tu le saches, je surkiffe les évènements #Tru 💛. Bon, en règle générale, je participe plutôt à ceux de Marseille mais il se trouve que j’ai eu l’occasion de jouer les intruses sur celui de Normandie. Cette non-conférence virtuelle a eu lieu ce mardi 9 juin, et j’ai voulu te concocter cet article pour te faire partager l’expérience du 1er Tru 100% digitalisé. Les fondamentaux restent les mêmes, une dose d’adaptation et de café maison en plus ☕️ !

C’est quoi un évènement Tru ?

Pas de slide, pas de speaker, pas de badge… et tout le monde participe !

Tout est dit, ou presque ! En fait un évènement Tru c’est une anti conférence du recrutement pour :

  • The
  • Recruiting
  • Unconference

Oui, je sais, il y a des chances que tu te dises “ahhhhhhh mais c’est donc ça la vraie signification de ces 3 lettres TRU 😅 !“.

C’est un des rares évènements où le format n’est pas descendant. Personne n’est là pour donner des leçons, pour prêcher la bonne parole ou pour prendre l’ascendant sur les autres. Et si jamais ça devait arriver, la personne se ferait rapidement houspiller par les autres 😂 (oui, j’ai bien employé le mot houspiller, tu ne rêves pas !). Les participants viennent pour échanger sur leurs pratiques du quotidien. C’est ça qui est génial car tout le monde a potentiellement quelque chose à partager 👍🏻 (modulo le fait d’être l’aise avec la prise de parole en public !).

En règle générale, les #Tru sont des évènements régionaux :

Sauf qu’avec la situation exceptionnelle que nous vivons tous depuis le mois de mars (avec le Covid, on peut vraiment parler de situation inédite) plusieurs évènements Tru ont été malheureusement annulés. C’est notamment le cas de ceux de Lille et de Paris 😭. Du coup, Jennifer Boukris qui s’occupe de la partie évènementielle à l’Ecole du Recrutement, et notamment des Tru, a remué ciel et terre avec l’équipe de l’EM Normandie pour que le #TruNormand se fasse quand même. Une super initiative qui a été appréciée par l’ensemble de la communauté 👏🏻!

Pour la 1ère fois cette année, les #Tru s’invitent chez nous ! L’occasion d’expérimenter de nouvelles idées, de tester un format qui abolit les frontières. Pas mal, non ?

Le déroulement standard d’une matinée

Une session #Tru est découpée de la manière suivante :

  • 🕐9H15 – 9H30 : Tous les participants arrivent et papotent le temps que ça démarre officiellement
  • 🕐9H30 – 9H45 : C’est la plénière avec l’introduction de l’évènement, on présente les organisateurs (LEDR, EM Normandie) + partenaires de l’édition (Hellowork) et on rappelle les bonnes règles
  • 🕐9H45 – 10H30 : La Session 1 est lancée avec 5 thématiques abordées
  • 🕐10H30 – 10H45 : La pause café
  • 🕐10H45 – 11H30 : La Session 2 de déroule avec 5 autres thématiques
  • 🕐11H30 – 11H45 : C’est la conclusion en plénière et on se dit à l’année prochaine

Etre co-modérateur lors d’un Tru

Pour animer les ateliers, il y a ce qu’on appelle des co-modérateurs. Généralement 2 personnes issus du milieu du recrutement, OU de l’école qui accueille l’évènement, OU des partenaires.

Leurs rôles est simple ⬇️

  • Ils lancent la discussion sur le thème retenu
  • Ils donnent la parole aux autres participants
  • Ils animent la session et veillent à ce que chaque personne puissent s’exprimer dans un climat de bienveillance

Cette année, le rôle d’animation a été d’autant plus important que l’évènement était totalement digitalisé 💛.

L’invitation à être co-modérateur

Pour te raconter un peu 👉🏻 à la base, je m’étais inscrite comme simple participante au #TruNormand.

Dans le post qui annonçait l’évènement, il était précisé que les recruteurs de la France entière étaient les bienvenus. Ça tombe bien, je viens d’Aix-en-Provence mais ça passera inaperçu 😎. Sauf que quelques jours avant la session, Jennifer me contacte pour me proposer d’être co-modératrice. Surprise !

Autant te dire que j’ai fait la danse de la joie dans mon salon car j’adore cet évènement 🎉. J’ai déjà eu la chance d’être co-modératrice en 2019 et en 2020 sur Marseille, donc, expérimenter le 1er Tru Virtuel, c’était un peu Noël avant l’heure.

La préparation

Qui dit #Tru virtuel, dit préparation chiadée.

Jennifer and Co assurent en la matière. Bravo 👏🏻! Invitation Outlook, rappel, mise en relation des co-modérateurs, mail de bienvenue, guide détaillé pour être un bon co-modérateur, explication de zoom, tests techniques. Rien n’a été laissé de côté, et le jour J, cela a permis d’éviter beaucoup de questions ou d’inquiétudes superflues.

En amont, c’est toujours bien de :

  1. Préparer la manière dont on veut aborder/lancer le sujet pendant 2/3 minutes et se concerter avec son co-modérateur pour définir l’angle choisi par chacun.
  2. Préparer des questions, des idées pour relancer les échanges au cas où la session s’essouffle (ouvrir, partager des chiffres, études, cas concrets, …).

D’expérience, on sait que tout le monde ne prend pas la parole et que parfois, même si le sujet est intéressant, il peut y avoir des blocages. A distance, c’est encore plus visible puisque tout le monde voit ta bouille en vidéo et t’entends directement dans son casque, bref, pas facile mais nous étions bien préparés 💪🏻.

Le jour J

Ce jour là, il y avait plus de 100 participants. Je ne suis pas une spécialiste mais pour une 1ère, sachant qu’en 2019, en physique, le même nombre était présent, je trouve que c’est plutôt cool qu’autant de personnes aient eu envie de tester le nouveau format.

Aucun couac technique, timing et programme respectés. D’ailleurs en parlant de programme, voici la liste des thèmes abordés :

Session 1 :

  • Comment bien manager ses collaborateurs à distance ?
  • L’offboarding : l’art de se dire au revoir et pas adieu
  • La RSE, le nouveau graal pour recruter sans effort ?
  • Recrutement inclusif : nouveau diktat ou opportunité pour le recrutement ?
  • Ça veut dire quoi un travail qui a du sens ?

Session 2 :

  • Le candidate care : pourquoi et comment prendre soin de ses candidats ?
  • On parle engagement des collaborateurs. Et si on commençait à mesurer l’engagement des entreprises ?
  • Sortir du confinement : écouter, mobiliser, accompagner, … on fait comment ?
  • Recrutement 100% on-line : progrès ou déshumanisation ? ➡️Hello, j’étais iciiiiii 👋🏻
  • La crise Covid-19 : quels impacts sur vos recrutements ?

Les participants n’ont pas eu la possibilité de choisir leurs salles ni leurs sujets. Pour des raisons techniques liées au dispatch des gens dans des salles Zoom, cette concession a été faite sur le choix des sujets. Cela a été pas mal remonté dans le feedback des participants qui, même s’ils avaient été prévenus plusieurs fois, ont été déçus de ne pas pouvoir choisir leurs ateliers.

Synthèse des ateliers

Tu t’en doutes, je n’ai pas pu naviguer sur les 10 ateliers de la matinée. Ce que je te propose c’est de te livrer ce que j’ai pu noter sur les 2 thèmes auxquels j’ai pu participer :

  1. Recrutement inclusif : nouveau diktat ou opportunité pour le recrutement ?
  2. Recrutement 100% on-line : progrès ou déshumanisation ?

Lors de l’atelier sur le recrutement inclusif, finalement, ce qui est ressorti des différents partages d’expérience c’est qu’avoir des critères objectifs de sélection (coucou l’entretien structuré 👋🏻!) permet d’éviter des situations délicates avec les clients / les managers. La transparence et la communication avec l’équipe décisionnaire (manager, opérationnel…) est essentielle. De nombreux conseils ont été donnés pour favoriser la diversité et l’inclusion, comme par exemple le recours à des associations locales.

Sur l’atelier du recrutement 100% digitalisé, tout le monde s’accorde à dire qu’il y a de bons côtés et que l’ensemble des actions peut se réaliser (y compris les cafés ou apéros sur Zoom 😅 !). En revanche, pour créer la relation avec les managers, gérer les temps informels, ou pouvoir gérer les conflits, les choses se compliquent. Charlotte, l’une des participantes, a partagé la culture du feedback de sa société, très présente et bien utilisée. Pertinent en ces temps où les recruteurs, pour ou contre la digitalisation, ont du s’adapter.

Les différences du virtuel par rapport au présentiel

Je n’avais pas d’a priori particulier par rapport à ce nouveau format, pour tout te dire, j’étais plutôt curieuse de voir comment cela pouvait se passer. Voici une synthèse des points positifs et des pistes d’amélioration que j’avais envie de partager

Dans les +

  • A domicile, on conserve tout le confort : faire couler son petit café du matin, être bien habillée en haut et en jogging en bas (c’est jeudi confession 😂) !
  • On économise le temps de trajet et le stress de trouver une place. Je ne sais pas si c’est vrai en temps normal en Normandie, mais quand je vais sur Marseille, j’ai presque 1H de route depuis mon domicile et bon, bref, là j’ai pu gagner en temps de sommeil et en sérénité. Zen !
  • S’exprimer était plus facile dans le sens où en présentiel, on doit parfois parler fort parce que les salles sont grandes, qu’il y a du monde, que les gens parlent … là, les micros étaient coupés, il y avait un vrai respect des prises de parole et il était beaucoup plus facile d’être focus sur les différentes interventions.

Dans les –

  • Le non choix des sujets. J’y reviens encore mais effectivement, je peux comprendre que certaines personnes aient été déçues, voire frustrées, de ne pas atterrir dans la bonne salle. C’est comme si au restaurant, on me donne le menu, je bave sur une énorme glace avec de la chantilly, et qu’au final on me sert une crème caramel parce que c’est comme ça, y a pas le choix. Même si j’aime la crème au caramel, la déception est là.
  • Les silences et le manque de participation. C’était une des difficultés anticipées mais il est vrai que ce sont souvent les mêmes personnes qui sont intervenues … Un peu comme en physique en fait !
  • La frustration de ne pas échanger après l’évènement. Là, au lieu de prendre 5 minutes pour papoter à la sortie de l’évènement, tu demandes la personne en contact sur LinkedIn pour échanger plus tard. Rien de bien méchant, cela n’empêche pas réellement l’échange mais c’est une façon de faire qui est encore un peu nouvelle.

💡 LE TRUC QUI ME SEMBLE PERTINENT

Casser la régionalité, j’ai trouvé que ça avait un côté vraiment intéressant. Même si le #Tru était Normand, il y avait des gens de Belgique, de Tunisie, du Sud de la France, de Lyon, de Lille, de Paris, bref … cela a permis de créer un évènement plus global, et, c’est une idée lancée à la volée mais pourquoi pas réitérer l’expérience, ne serait-ce que pour mixer les recruteurs de la France entière (et d’ailleurs).

Pourquoi j’aime ces évènements ?

Souvent, je le dis, les évènements #Tru, pour moi c’est un coup de boost incroyable.

C’est formidable d’avoir des formats de ce type qui permettent autant de liberté d’expression, et surtout la possibilité de se réunir entre professionnels du recrutement, de créer des contacts et des synergies. Typiquement, j’ai eu une dizaine de personnes qui m’ont adressé un petit mot sur LinkedIn pour échanger suite aux ateliers ou dire que c’était bien, que ça leur a plu. Du coup, on a papoté avec certains et j’ai découvert des personnes, qui sont à l’autre bout de la France, avec qui j’ai des points communs et qui pourront beaucoup m’apprendre.

Si tu veux découvrir mes 3 retours d’expérience des TruMarseille, c’est par ici :

Encore une fois, ce fut une très belle expérience. Un grand BRAVO à l’équipe organisatrice 🙌🏻, à l’ensemble des co-modérateurs et aux participants qui ont joué le jeu et qui ont accueilli le #TruNormand chez eux. Personnellement, je suis hyper reconnaissante à l’équipe LEDR d’avoir lancé il y a quelques années ce format, de le faire perdurer, de le développer et d’innover encore et toujours pour laisser la parole aux recruteurs. C’est grâce à ce genre d’évènements, entre autres, qu’on peut aussi faire du réseau, bénéficier des REX des uns et des autres et partager son quotidien de recruteur. Hâte de découvrir les prochains #Tru et d’y participer.

Cet article t'as plu ?

Dis le avec des 💛

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes 7

Pas encore de note, sois le 1er !

.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Shares