Freelance – Feedback du 3ème mois d’activité

Août 26, 2020

Transparence & authenticité. 2 valeurs qui me sont chères, tu le sais. J’ai pour habitude, chaque semaine, de te partager mon quotidien de recruteuse (en mode Bisounours, armée de paillettes, sur sa licorne arc-en-ciel 🐻✨🦄🌈). Et, avec cet article, j’ai eu envie d’aller encore plus loin. L’objectif ? Te dévoiler les coulisses de cette nouvelle vie : mi-freelance / mi-salariée. Je le fais parce que je me dis que si ça peut être utile à certaines personnes qui se posent des questions (je le dis d’autant + que j’ai reçu beaucoup de messages allant dans ce sens), c’est tant mieux 🙏🏻. Pas de chichi, pas de blabla, tu le sais déjà 😅 !

Dans cet article, tu vas retrouver un récapitulatif de tout ce qui s’est passé depuis le dernier bilan. D’ailleurs, je t’invite à le lire pour te rendre compte d’où je pars 🏁 et te faire une meilleure idée de la situation.

🚀 L’idée c’est de partager ensemble l’évolution de ce projet au fil des mois, que tu assistes aux backstage. Pour ce bilan des 3 mois, je te propose encore quelque chose de soft mais si jamais tu as envie d’avoir plus de détails, je pourrais te proposer de prochains bilans encore plus transparents avec la partie financière + les outils utilisés + des templates de documents + des exemples de ce que je réalise. Là, c’est toi qui a la main et qui peut me dire, en commentaire ou par mail, si tu as besoin de +.

Comment je vis les choses

💬 En toute transparence, je vis cette transition du pur salariat au cumul d’activités de façon assez sereine. Il y a des jours où j’ai l’impression de pouvoir soulever des montagnes et que rien n’est impossible 💪🏻. Mon énergie est décuplée et j’enchaine les tâches sans fatigue, sans prise de tête, tout est fluide 🎉. Et puis, il y a le revers de la médaille, les fois où je doute, où j’accumule des heures de sommeil en moins et où je me demande si mon organisation générale va tenir la route sur le long terme. Parfois, je me dis que je suis une warrior et d’autres fois, que je suis une merde. C’est plutôt bizarre. J’en viens à me demander si je ne suis pas bipolaire (ok, je blague !), mais j’ai lu un peu partout que c’était en fait un processus “normal” quand on est freelance. Vive les montagnes russes émotionnelles 🎡 !

Parfois, je me dis que je suis une warrior 🦄 et d’autres fois, que je suis une merde 💩

💬 En prenant du recul sur mon quotidien, je me rends compte que la variable d’ajustement dans tout mon joyeux bordel, c’est Happy Recruteuse. En même temps, c’est logique. Je n’ai aucun moyen d’ajuster mon job de recruteuse en CDI (à part demander un 80% mais aujourd’hui, je n’en vois pas l’intérêt), ni ma vie de famille (je veux absolument conserver du temps, le soir et les WE pour mes 2 loulous et mon mari). Pour ce qui est de mon activité de freelance en communication digitale, elle se lance bien (même très bien) ça serait idiot de me freiner à ce niveau 🙄. Du coup, l’un dans l’autre, je grappille du temps sur le blog. Cet été, la baisse d’implication a été notable : je suis passée d’1 article / semaine à 1 article tous les 15 jours, et j’ai mis au régime la newsletter pour un contenu light de chez light 🍉.

💬 J’ignore comment les choses vont évoluer dans les semaines à venir mais je me dis que je dois trouver une solution pour m’organiser encore mieux et ne pas délaisser Happy Recruteuse qui me tient vraiment à coeur 💛. Ici, je peux m’exprimer sans contraintes, sans tabou, sans pression. C’est très précieux et quand je vois les retours que j’ai, je sais que cet espace est réellement utile 🙏🏻. Je me laisse le mois de septembre pour mettre en place une organisation qui fonctionne, en combinant tous les blocs : CDI, Freelance, Blogging et vie personnelle.

Objectifs atteints ou pas ?

En juillet, j’avais annoncé les objectifs suivants :

  • ❌ Création d’un site vitrine pour expliquer en détails ce que je propose (+ simple de poser les choses)
  • ❌ Création d’un profil sur Malt.fr pour être visible de potentiels clients
  • ❌ Formation sur la création de contenus de Julia Coudert, pour aller encore plus dans le qualitatif pour le blog

Verdict 👉🏻 objectifs non atteints.

Est-ce que c’est grave pour autant ? En fait, pas vraiment, dans la mesure où :

  • ✅ La création d’un site vitrine a effectivement bien démarré, mais elle est non finalisée, j’en suis à 50% d’avancement
  • ✅ La création d’un profil sur Malt.fr pour être visible de potentiels clients est aussi en cours
  • ✅ La Formation sur la création de contenus de Julia Coudert est aussi à 50% d’avancement

Pas de pression, les choses avancent petit à petit de ce côté là. Si je dois quand même prioriser pour être réaliste, la création du site prime sur le reste 👆🏻. Je me rends compte au fil des semaines qu’il est primordial de pouvoir communiquer sur ses références, la qualité des prestations, le catalogue de services. Alors bien sûr, je prends le temps pour chaque potentiel client de détailler tous ces éléments mais je me dis qu’avec un site officiel, je pourrais automatiser certaines choses, et donc gager du temps. Ah tiens, du temps, c’est pas comme si j’en manquais 😅 !

Actions / Évènements des 3 mois

💙 J’ai adopté FREEBE pour de bon

Au tout début de mon lancement sur la planète freelance, j’ai essayé de réaliser mes 1ers devis par moi-même. Un véritable casse-tête, une perte de temps horrible, j’ai rapidement abandonné. Heureusement, j’ai pu tester gratuitement l’outil FREEBE.

L’essai fut carrément concluant 👌🏻 et j’ai décidé de prendre un abonnement à l’année pour 7 euros / mois. Utiliser ce logiciel de devis et facturation m’apporte une vraie tranquillité d’esprit. Quand on me demande d’éditer un devis, je sais que ça va aller très vite. Idem pour éditer des factures. Et puis, le petit +, c’est quand même le contact ultra sympathique avec leur équipe 💙. Quand j’ai une question, un problème, besoin de quoi que ce soit, ils sont hyper réactifs. Leur réponse est souvent pertinente, personnalisée et drôle 😆.

👌🏻 J’ai terminé ma 1ère prestation

En freelance, les missions ont un début et une fin. Ce que je veux dire par là c’est que, symboliquement, achever ce 1er contrat m’a vraiment fait plaisir. J’étais fière de mon travail et de moi aussi.

Le fait de pouvoir me dire “c’est terminé”, c’est un peu comme si je pouvais rayer une case de ma to-do-list et souffler, me sentir accomplie ✅. Bref, bizarre comme sensation mais c’est réellement ce que j’ai ressenti : de l’apaisement et beaucoup de fierté. Un peu comme si je pouvais me lancer tout feu tout flamme dans pleins d’autres projets parce que j’avais passé le rituel de la toute 1ère prestation.

☎️ J’ai signé 3 nouveaux clients

Ah, ah ! Si on m’avait dit ça lors du 1er bilan, je n’y aurais pas cru 😱. Et pourtant !

Grâce à LinkedIn, au bouche-à-oreille et à des recommandations, j’ai pu décrocher 3 nouveaux contrats sur des sujets très différents. Sans entrer trop dans le détail, confidentialité oblige, je suis contente car ces collaborations me permettent de naviguer sur des sujets très variés ➡️ création d’un site web pour un artisan, rédactions d’articles et de scripts vidéos dans l’univers du recrutement, un projet de copywriting aussi. Bref, c’est cool !

Les prestations sont également très différentes au niveau de la durée et du déroulement. J’ai du one-shot comme des choses plus abouties dans le temps (sur plusieurs mois). Cette hétérogénéité est appréciable au sens où je teste plusieurs façons de fonctionner et à terme, je saurais laquelle me convient le mieux et celle où je serais le plus efficace et productive. C’est top 🙌🏻 !

La suite ?

Aujourd’hui, je reste prudente. A la fois ultra-déterminée à faire progresser mon business (on fiiiiire 🔥 !) et dans l’attente de voir ce qui va se passer pour ne pas me brûler les ailes et exploser en vol. Tu comprends l’idée ? Au début, c’est tout nouveau. Je me suis lancée dans cette aventure seulement armée de la théorie (et tous les articles + mini formations pour m’y préparer) et petit à petit, j’évolue avec la pratique. Il y a 3 choses que j’ai ajouté à ma to-do list, des choses améliorer pour les prochaines fois :

  1. Mieux fixer mes tarifs
  2. Parler prix et données de facturation dès le début avec le client
  3. Optimiser la gestion de mes dossiers clients

➡️ J’ai eu tendance, comme de nombreux autres indépendants, à minimiser mes tarifs. Comment je m’en suis rendue compte ? Un de mes clients m’a dit que pour tout le travail fourni, il aurait pu me payer le double (j’ai préféré pendre cette réflexion avec philosophie et me dire qu’il était très content de mon travail !) et un autre client a accepté mon devis en moins de 24H … j’ai trouvé ça bizarre … Pourtant, je me suis longuement renseignée et documentée sur le sujet mais j’ai quand même déprécié ma valeur. Mon conseil si c’est ton cas aussi, fais des simulations, calcule ton taux journalier moyen (TJM) et analyse précisément ta productivité.

➡️ En règle générale, quand un potentiel client discute avec moi des prestations possibles, la conversation se finit sur un : “faites-moi une proposition, envoyez-moi votre devis et on verra“. Du coup, qu’est-ce que je fais ? Je pose noir sur blanc mon devis, qui précise le montant et l’acompte attendu ainsi que les modalités de versement. A ça, j’ajoute systématiquement mes conditions générales de vente pour que tout soit bordé. Le truc c’est que j’ai remarqué, à plusieurs reprises, que les prospects “découvrent” les conditions tarifaires sur le tard. Je dis tardivement car une fois qu’ils disent oui à l’oral, et que je leur demande de signer le devis et de procéder au 1er versement, j’ai l’impression de tomber comme un cheveux sur la soupe. Pourtant, ça me semble compliqué, voire impossible, de démarrer une nouvelle prestation (surtout si elle est de courte durée) sans réel engagement.

➡️ Côté freelance, je bosse sur mon macbook pro. J’ai organisé mes dossiers, sans trop me poser de questions au départ. Finalement, je me rends compte que ma gestion n’est peut-être pas optimale. Le classement, le stockage, le tri, tout ça reste à revoir. En l’état, pas de panique, ça reste clair et je m’y retrouve mais c’est un prochain sujet de fond sur lequel il va falloir que je me penche.

Au final, sur 3 mois d’activité, j’ai avancé avec 4 clients, c’est une belle performance à mes yeux 😍. Je tâtonne encore sur des sujets fondamentaux comme bien travailler mes tarifs, définir les contours de mon offre, me sentir légitime sur les sujets que je porte; mais j’ai bon espoir de rapidement trouver les réponses à mes questions. Et puis, honnêtement, cela fait aussi partie du jeu : apprendre, tester, se planter, recommencer, ajuster, pour au final, s’épanouir.

Nous arrivons à la fin du REX de ce bilan des 3 mois. Conserver de l’énergie reste encore et toujours un objectif important 🍓. J’ai déjà parlé de fil rouge à garder en tête. C’est exactement ça. L’organisation est une des clés mais pas l’unique. Tu vois, je pense de plus en plus à mon hygiène de vie (bonjour la consommation de café excessive ☕️ !), à ce que je mange, à l’exercice que je ne fais pas (sédentarité est mon 2ème prénom 😅), à la qualité de mon sommeil. Tout ça a un impact sur ma façon de travailler et il est clair que j’ai beaucoup de choses à revoir sur ce plan là. Step by step comme dirait l’autre. J’espère que ce bilan t’a plu, si tu as des questions ou envie d’en discuter, c’est avec grand plaisir ! Surtout, n’hésite pas 👋🏻

Cet article t'as plu ?

Dis le avec des 💛

Note moyenne 4.9 / 5. Nombre de votes 19

Pas encore de note, sois le 1er !

.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Shares